Pas de compte ? S'inscrire maintenant

Cancer de l'endomètre avancé : des avancées majeures donnent un nouvel espoir!

Publié le 15/04/2021 à 10:34

Le cancer de l'endomètre est le plus fréquent des cancers gynécologiques (8220 cas par an) mais finalement c'est celui dont on parle le moins...

Il touche des femmes agêes, souvent associant d'autres soucis de santé (diabète, hypertension, obésité,...) et lorqu'il devient métastatique, l'arsenal thérapeutique est assez réduit...

Aujourd'hui, de nouvelles études cliniques apportent de l'espoir avec l'association de l'immunothérapie et d'une thérapie ciblée, une nouvelle alternative pour les femmes qui ne peuvent bénéficier d'une thérapie ciblée dédiée aux patientes dites "MSI".

Retrouvez dans cet article de Rose Magazine les explications des études en cours. Notre réseau Mon Réseau Cancer Gynéco va suivre de près la mobilisation nécessaire pour l'accès à ces inovations pour les patientes françaises.

Lien vers l'article

L'association de l'immunothérapie et d'une thérapie ciblée n'est pas sans effets indésirables : c'est pourquoi notre association s'implique et milite pour la mise en place de parcours d'accompagnement de ces thérapies orales ou associations immunothérapie/TKi. C'est l'objet des parcours AKO@dom

.

Nous espérons pouvoir en mettre en place pour les patientes touchées par des cancers gynécologiques et bénéficiant de TKi, Inhibiteurs de Parp, association immuno-TKI, etc... A suivre!